Codes contenu de message

 :: Catégorie 1 :: Autriche-Hongrie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Legend
Compte PNJ ▬ Admin
avatar
✦ Anecdotes : 407
Compte PNJ ▬ Admin
Lun 10 Juil - 15:45
The death game.Ouais, fallait arriver avant. Bien avant. Il y a quelques années. Ou même au tout début de ton existence en fait. C'est en fait par là qu'il aurait fallu apparaître pour t'empêcher de devenir cette petite connasse que t'es devenue. C'est pas en venant te râler dessus maintenant que ça va te faire avoir une illumination.
Genre : nouvelle résolution à la con.
Genre : crevarde en rémission.
Genre : la putain de rédemption.

Faut arrêter de croire que les miracles ça peut exister ici bas. Y'a que dans la vie des autres, des plus beaux, des plus riches qu'on en trouve. Vous, vous êtes des pauvres pouilleux, la merde, les ordures des autres. Il y a plus d'espoir pour vous, vous êtes condamnés à patauger dans votre galère jusqu'à votre dernier jour. Tu le sais. Tu penses bien que Fredrik ne le sait pas. Si tu plies face aux autres, c'est leur donner l'opportunité de t'écraser, de te démembrer, de te dépouiller et de tout te prendre jusqu'à aller curer la moelle au creux de tes os. Et tu comptes pas que ça t'arrive, alors tu tiens bon, tu te rends dure, dure, même si les autres doivent en payer les conséquences. Même s'ils doivent souffrir de te côtoyer. T'es bonne qu'à construire ta vie qu'autour de ton petit nombril, parce que c'est comme ça que t'as appris la survie.

Et tu craches sur les empêcheurs de tourner en rond.
Et tu craches sur ceux qui se permettent de vouloir te rendre différente.

Et les p'tits religieux qui viennent tenter de te donner la foi, tu les traumatises. Ils t'insupportent ces cons. Et tu injectes de piquants blasphèmes dans leurs tympans, juste pour avoir le plaisir de les voir blêmir sous ton audace. Juste pour la fierté de les voir pâlir et fuir en courant lorsqu'ils comprennent que « leur Dieu », il te fait pas peur. Que tu veux pas en entendre parler. Tu t'en fous des croyances des autres, toi t'as juste décidé que tu croirais en rien. Même pas en l'humain.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Legend
Compte PNJ ▬ Admin
avatar
✦ Anecdotes : 407
Compte PNJ ▬ Admin
Lun 10 Juil - 15:47
Zombie SlasherPrénom & Prénom ou petite citationOuais, fallait arriver avant. Bien avant. Il y a quelques années. Ou même au tout début de ton existence en fait. C'est en fait par là qu'il aurait fallu apparaître pour t'empêcher de devenir cette petite connasse que t'es devenue. C'est pas en venant te râler dessus maintenant que ça va te faire avoir une illumination.
Genre : nouvelle résolution à la con.
Genre : crevarde en rémission.
Genre : la putain de rédemption.

Faut arrêter de croire que les miracles ça peut exister ici bas. Y'a que dans la vie des autres, des plus beaux, des plus riches qu'on en trouve. Vous, vous êtes des pauvres pouilleux, la merde, les ordures des autres. Il y a plus d'espoir pour vous, vous êtes condamnés à patauger dans votre galère jusqu'à votre dernier jour. Tu le sais. Tu penses bien que Fredrik ne le sait pas. Si tu plies face aux autres, c'est leur donner l'opportunité de t'écraser, de te démembrer, de te dépouiller et de tout te prendre jusqu'à aller curer la moelle au creux de tes os. Et tu comptes pas que ça t'arrive, alors tu tiens bon, tu te rends dure, dure, même si les autres doivent en payer les conséquences. Même s'ils doivent souffrir de te côtoyer. T'es bonne qu'à construire ta vie qu'autour de ton petit nombril, parce que c'est comme ça que t'as appris la survie.

Et tu craches sur les empêcheurs de tourner en rond.
Et tu craches sur ceux qui se permettent de vouloir te rendre différente.

Et les p'tits religieux qui viennent tenter de te donner la foi, tu les traumatises. Ils t'insupportent ces cons. Et tu injectes de piquants blasphèmes dans leurs tympans, juste pour avoir le plaisir de les voir blêmir sous ton audace. Juste pour la fierté de les voir pâlir et fuir en courant lorsqu'ils comprennent que « leur Dieu », il te fait pas peur. Que tu veux pas en entendre parler. Tu t'en fous des croyances des autres, toi t'as juste décidé que tu croirais en rien. Même pas en l'humain.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Legend
Compte PNJ ▬ Admin
avatar
✦ Anecdotes : 407
Compte PNJ ▬ Admin
Lun 10 Juil - 15:51
Aerials in the skyPrénom & PrénomLife is a waterfall we're one in the river and one again after the fall. Swimming through the void, we hear the word, we lose ourselves but we find it all ? (System Of A Down → Aerials)Je suis de ceux qui en veulent toujours plus. Je suis de ces avides qui s'attaquent à trop avares. Je suis de ceux qui grattent pour l'amour et qui ne récoltent que de la merde. Je suis de ceux qui sont incompris. Je suis de ceux qui ne comprennent pas. Je me prends l'injustice comme un bus en pleine gueule. Et pourquoi moi j'y ai pas droit, à ce que bien d'autres ont ? Qu'est-ce qui cloche chez moi ? Qu'est-ce qui cloche chez nous ? Les mots du brun, ils s'abattent, tels mille et un poignards en plein buste, déchirant les restes de mon cœur déjà bien foutu en lambeaux.
Qu'est-ce qui cloche chez nous ?
Et pourquoi moi j'y ai pas droit ?

Que mes tympans explosent.
Que la surdité se pointe.
Je préférerais crever que d'entendre ça.

Je sais pas si il essaye de me raisonner. Je sais pas si il cherche à me blesser. A me briser. Je sais pas ce qu'il veut. Mais ça me tue. Mais ça me rend fou. Il ne voit pas la gravité que je remarque. Merde aux conséquences. Et qu'est-ce que je suis censé faire ? Et qu'est-ce que je suis censé dire ? Quand je constate à quel point il en a rien à branler de ma gueule, à quel point il me rejette alors que ma vie tourne littéralement autour de son petit nombril. Je sais que c'est lamentable, je sais que c'est même pire que ça. Je suis pathétique et pourtant j'y peux rien. Ce mec je l'ai pire que dans la peau. Je l'ai dans les veines, je l'ai dans l'air que je respire, je l'ai partout. Il me transforme en créature, un truc à peine encore humain. Ou peut-être trop humain. Je me laisse atteindre, je me laisse fracasser. Je vais en crever. Comment je pourrais ne pas crever quand je vois à quel point il me balance. Il s'en bat les couilles de moi. Putain… Je sais pas si je dois chialer ou gueuler. Je sais pas si je dois péter les plombs ou juste me barrer. Il me fout à bout de nerfs avec si peu. Je suis à fleur de peau. Rien que l'idée que je puisse encore le perdre me rend malade. Alors que ouais, je me rends bien compte que lui, il serait bien content de se débarrasser de moi. C'est bien ce que j'étais censé comprendre, non ? C'est bien ce qu'il a essayé de me faire passer comme message, non ?

Pendant un moment bien trop long, je reste planté comme un con.
Mi-figue, mi-mes couilles, putain.
Il m'a pas frappé. Il m'a fait encore plus mal que s'il m'avait décroché une droite bien placée.
Il m'a fait encore plus mal que s'il m'avait flanqué son genou dans les couilles.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Legend
Compte PNJ ▬ Admin
avatar
✦ Anecdotes : 407
Compte PNJ ▬ Admin
Jeu 7 Sep - 9:13



Eo adducta re per Isauriam, rege Persarum bellis finitimis inligato repellenteque a conlimitiis suis ferocissimas gentes, quae mente quadam versabili hostiliter eum saepe incessunt et in nos arma moventem aliquotiens iuvant, Nohodares quidam nomine e numero optimatum, incursare Mesopotamiam quotiens copia dederit ordinatus, explorabat nostra sollicite, si repperisset usquam locum vi subita perrupturus.
Eo adducta re per Isauriam, rege Persarum bellis finitimis inligato repellenteque a conlimitiis suis ferocissimas gentes, quae mente quadam versabili hostiliter eum saepe incessunt et in nos arma moventem aliquotiens iuvant, Nohodares quidam nomine e numero optimatum, incursare Mesopotamiam quotiens copia dederit ordinatus, explorabat nostra sollicite, si repperisset usquam locum vi subita perrupturus.
Eo adducta re per Isauriam, rege Persarum bellis finitimis inligato repellenteque a conlimitiis suis ferocissimas gentes, quae mente quadam versabili hostiliter eum saepe incessunt et in nos arma moventem aliquotiens iuvant, Nohodares quidam nomine e numero optimatum, incursare Mesopotamiam quotiens copia dederit ordinatus, explorabat nostra sollicite, si repperisset usquam locum vi subita perrupturus.
Eo adducta re per Isauriam, rege Persarum bellis finitimis inligato repellenteque a conlimitiis suis ferocissimas gentes, quae mente quadam versabili hostiliter eum saepe incessunt et in nos arma moventem aliquotiens iuvant, Nohodares quidam nomine e numero optimatum, incursare Mesopotamiam quotiens copia dederit ordinatus, explorabat nostra sollicite, si repperisset usquam locum vi subita perrupturus.


Code:
    <div style="width: 510px; height: 600px; margin:auto; background-color: #dedede; border-top: 100px solid #292929;">
    <img src="http://www.zupimages.net/up/17/32/gy3r.png" alt="" style="margin-top: -90px; margin-left: 145px;">

    <div style="width: 480px; height: 355px; background-color: #292929; overflow: auto; margin-top: 10px; margin-left: 10px; padding:5px 5px; text-align: justify; color: #ffffff"> Eo adducta re per Isauriam, rege Persarum bellis finitimis inligato repellenteque a conlimitiis suis ferocissimas gentes, quae mente quadam versabili hostiliter eum saepe incessunt et in nos arma moventem aliquotiens iuvant, Nohodares quidam nomine e numero optimatum, incursare Mesopotamiam quotiens copia dederit ordinatus, explorabat nostra sollicite, si repperisset usquam locum vi subita perrupturus.
    Eo adducta re per Isauriam, rege Persarum bellis finitimis inligato repellenteque a conlimitiis suis ferocissimas gentes, quae mente quadam versabili hostiliter eum saepe incessunt et in nos arma moventem aliquotiens iuvant, Nohodares quidam nomine e numero optimatum, incursare Mesopotamiam quotiens copia dederit ordinatus, explorabat nostra sollicite, si repperisset usquam locum vi subita perrupturus.
    Eo adducta re per Isauriam, rege Persarum bellis finitimis inligato repellenteque a conlimitiis suis ferocissimas gentes, quae mente quadam versabili hostiliter eum saepe incessunt et in nos arma moventem aliquotiens iuvant, Nohodares quidam nomine e numero optimatum, incursare Mesopotamiam quotiens copia dederit ordinatus, explorabat nostra sollicite, si repperisset usquam locum vi subita perrupturus.
    Eo adducta re per Isauriam, rege Persarum bellis finitimis inligato repellenteque a conlimitiis suis ferocissimas gentes, quae mente quadam versabili hostiliter eum saepe incessunt et in nos arma moventem aliquotiens iuvant, Nohodares quidam nomine e numero optimatum, incursare Mesopotamiam quotiens copia dederit ordinatus, explorabat nostra sollicite, si repperisset usquam locum vi subita perrupturus.</div></div>
Revenir en haut Aller en bas
Legend
Compte PNJ ▬ Admin
avatar
✦ Anecdotes : 407
Compte PNJ ▬ Admin
Jeu 7 Sep - 9:15


When our walls collapses
FT Fjorgur

citation ou autre

L'autoroute éventrée...Lieu lugubre reflétant mort et désespoir...ici le temps ne semblait exister, le silence régnait. Seul le grincement des vielles carcasses de voitures rouillé et le souffle chaud et lourd du vent semblait rappeler qu'ici, les cœurs n'avait pas cessaient de battre, les êtres n'avait pas cessaient de se mouvoir et le temps n'avait jamais cessaient de coulé. Le ciel était couvert, à tout moment la pluie menaçait de tomber. La solitude, voilà bien longtemps qu'il ne l'avait pas connue. Mais maintenant elle était bien présente, s'accrochant à lui comme un parasite, refusant de le lâcher...Mais seul? était-il si seul? Non. Il y avait une poignée de loups aux quelle il pouvait se confier et sur qui il pouvait comptait. Isha en faisait parti. Ce loup représentait tant pour lui...pourtant il s'était souvent querellé et battus...Mais cela n'avait pas d'importance face aux liens qui les unissait. Ce duo était bien connue sur les terres d'Angels fall first. Il avait toujours était ensemble...dans les meilleurs comme dans les pires moments. Cela faisait un bon moment que le grand mâle brun n'avait pas vue son frère de cœur. Il lui manquait...Il irait bientôt le voir. Ensemble ils pourraient se réjouir de la naissance de ses nouveaux petits, bien qu'il ne les aient jamais vue, il ne connaissait d'eux que leur noms et leur noms de lune. Ses pattes s'enfonçaient dans la boue à chaque pas tandis que le clapotit de la pluie se faisait de plus en plus fort. Il leva la tête, laissant coulé de nombreuses gouttes sur son visage. Que cela faisait du bien, surtout avec une tel chaleur. Le pelage souillé par la poussière et le mélange de terre et d'eau il trouva cela inutile de le protégé en allant s'abriter sous une des carcasses ou sous l'un des ponts à moitié écroulé. Il se contentait de marcher, sans réel but, sur le bitume. La truffe au sol peu être pourrais t-il trouver une quelconque trace? Oh oui cela faisait longtemps que Tybalt n'avait pas connue la vie de solitaire et...étrangement, cela lui était plutôt dur. Survivre? non. C'était de vivre seul qui le tracassait. Il avait pris gout à la vie de groupe...Mais il avait choisis sont chemin et ne souhaitait pas revenir en arrière. Il avait choisis la liberté, sans frontière et sans règles. Il avait choisis de porter sur son dos les ailes de la liberté plutôt que la lourde armure des guerres de meutes qu'il avait autrefois porté...il n'y as pas si longtemps. Cette armure qui l'avait conduit un peu plus chaque jour dans les ténèbres mais qui l'avait aussi rendu plus fort, qui avait fait de lui ce qu'il était maintenant. Mais c'est auprès du cadavre de Skull qui l'avait abandonné, après la mort de la leadeur il avait décider de changer de route. De reprendre celle qu'il avait autrefois emprunté...celle de la solitude...oui être libre avait un pris. Mais c'est un bruit de pas qui le sortit de ses pensées, il releva la tête. Ses yeux ambrés se tournèrent vers la source de ce dérangement. Il aperçus alors la silhouette d'un loup qui lui était familière...Il se détendit aussi tôt e ses crocs qui s'était soudainement exposé à la lumière du jour se cachèrent à nouveau derrière ses babines.





Code:
    <center><link href="http://fonts.googleapis.com/css?family=Oswald" rel="stylesheet" type="text/css">
      <div style="width:450px;padding:20px;background:url('http://subtlepatterns.com/patterns/upfeathers.png');">
      <div style="background:#DED1C1;padding:5px;"><div style="font-family: oswald; font-size:35px; letter-spacing: -1px; color: #A38B6D; text-transform: uppercase; line-height: 40px; text-align: right;padding:10px;"> When our walls collapses<br><div style="color:white;">FT Fjorgur</div></div></div>
      <div style="padding:15px;background:white;border-left:5px solid #DED1C1;border-top:1px solid #DED1C1;border-right:1px solid #DED1C1;border-bottom:1px solid #DED1C1;"><div style="background:#F6F4F4;padding:5px;text-align:center;font-size:9px;font-family:arial;color: #A38B6D;">citation ou autre </div>
      <div style="background:#F6F4F4;padding:10px;text-align:justify;color: #A38B6D;">L'autoroute éventrée...Lieu lugubre reflétant mort et désespoir...ici le temps ne semblait exister, le silence régnait. Seul le grincement des vielles carcasses de voitures rouillé et le souffle chaud et lourd du vent semblait rappeler qu'ici, les cœurs n'avait pas cessaient de battre, les êtres n'avait pas cessaient de se mouvoir et le temps n'avait jamais cessaient de coulé. Le ciel était couvert, à tout moment la pluie menaçait de tomber. La solitude, voilà bien longtemps qu'il ne l'avait pas connue. Mais maintenant elle était bien présente, s'accrochant à lui comme un parasite, refusant de le lâcher...Mais seul? était-il si seul? Non. Il y avait une poignée de loups aux quelle il pouvait se confier et sur qui il pouvait comptait. Isha en faisait parti. Ce loup représentait tant pour lui...pourtant il s'était souvent querellé et battus...Mais cela n'avait pas d'importance face aux liens qui les unissait. Ce duo était bien connue sur les terres d'Angels fall first. Il avait toujours était ensemble...dans les meilleurs comme dans les pires moments. Cela faisait un bon moment que le grand mâle brun n'avait pas vue son frère de cœur. Il lui manquait...Il irait bientôt le voir. Ensemble ils pourraient se réjouir de la naissance de ses nouveaux petits, bien qu'il ne les aient jamais vue, il ne connaissait d'eux que leur noms et leur noms de lune. Ses pattes s'enfonçaient dans la boue à chaque pas tandis que le clapotit de la pluie se faisait de plus en plus fort. Il leva la tête, laissant coulé de nombreuses gouttes sur son visage. Que cela faisait du bien, surtout avec une tel chaleur. Le pelage souillé par la poussière et le mélange de terre et d'eau il trouva cela inutile de le protégé en allant s'abriter sous une des carcasses ou sous l'un des ponts à moitié écroulé. Il se contentait de marcher, sans réel but, sur le bitume. La truffe au sol peu être pourrais t-il trouver une quelconque trace? Oh oui cela faisait longtemps que Tybalt n'avait pas connue la vie de solitaire et...étrangement, cela lui était plutôt dur. Survivre? non. C'était de vivre seul qui le tracassait. Il avait pris gout à la vie de groupe...Mais il avait choisis sont chemin et ne souhaitait pas revenir en arrière. Il avait choisis la liberté, sans frontière et sans règles. Il avait choisis de porter sur son dos les ailes de la liberté plutôt que la lourde armure des guerres de meutes qu'il avait autrefois porté...il n'y as pas si longtemps. Cette armure qui l'avait conduit un peu plus chaque jour dans les ténèbres mais qui l'avait aussi rendu plus fort, qui avait fait de lui ce qu'il était maintenant. Mais c'est auprès du cadavre de Skull qui l'avait abandonné, après la mort de la leadeur il avait décider de changer de route. De reprendre celle qu'il avait autrefois emprunté...celle de la solitude...oui être libre avait un pris. Mais c'est un bruit de pas qui le sortit de ses pensées, il releva la tête. Ses yeux ambrés se tournèrent vers la source de ce dérangement. Il aperçus alors la silhouette d'un loup qui lui était familière...Il se détendit aussi tôt e ses crocs qui s'était soudainement exposé à la lumière du jour se cachèrent à nouveau derrière ses babines. </div></div>
      <div style="font-size:8px; letter-spacing:3px; text-align:center;color:#87795D;padding-bottom:10px;"><a href="http://libre-graph.forumperso.com/" class="postlink" target="_blank" rel="nofollow">CODAGE DE LA FICHE PAR REIRA </a></div></div>
      </center>
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» MESSAGE SANS CONTENU
» Du lapin à l'ordi pour du message vocale ?
» comment lire le contenu d'un Mail
» Comment débloquer le contenu de mes codes pour les items de l'Avant-garde ?
» Message Vocal.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Catégorie 1 :: Autriche-Hongrie-
Sauter vers: